Présentation

L'association GRAAL (Groupement de Réflexion et d'Action pour l'AnimaL) est née il y a bientôt 20 ans de la volonté de militants actifs de créer un mouvement national de défense animale cohérent, engagé et indépendant. L'association défend l'idée selon laquelle tout être vivant, humain ou animal, a droit au respect et à la compassion. Pensant que la réflexion doit toujours nourrir l'action, le GRAAL a pris pour maxime la pensée de Sénèque selon laquelle "ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas que les choses sont difficiles".

Affiche du GRAAL

Questions à Marie-Françoise Lheureux, présidente fondatrice :


Comment avez-vous été amenée à créer le GRAAL ? Quels en sont les objectifs ?

« J’ai créé le Groupement de Réflexion et d’Action pour l’AnimaL (GRAAL) en 1997 afin d’œuvrer en faveur de l’abolition de la corrida en France. C’est en effet cet objectif qui a motivé la création de notre groupement à l‘origine. Nous œuvrons aujourd’hui dans le cadre de plusieurs dossiers qui font la spécificité du GRAAL :

  • Obtenir l‘arrêt des ventes et des attributions en lots d’animaux vivants dans les fêtes foraines conformément à la loi (le GRAAL a obtenu des engagements en ce sens de plusieurs villes françaises)
  • Porter secours aux équidés maltraités ou promis à l’abattoir (le GRAAL est aujourd’hui propriétaire de plusieurs dizaines de chevaux et en assure le plein contrôle)
  • Réhabiliter les animaux de laboratoire (chats, chiens, chevaux, primates, rongeurs, etc.) en fin de protocole auprès d’unités de recherche volontaires
  • Proposer un outil de vidéosurveillance aux abattoirs pour minimiser stress et souffrances des animaux dans les derniers moments de leur vie »

(Retrouvez l’interview complète dans notre « Espace Presse »)

La démarche de l’association est fondée sur la recherche d’un dialogue ouvert et constructif entre des acteurs qui trop souvent s’ignorent ou s’affrontent via leurs communautés intellectuelles respectives. Le GRAAL souhaite ardemment réduire cette fracture culturelle et renouer l’échange.
L'association GRAAL est à la fois un lieu de réflexion et d’action, où tous les administrateurs sont spécialistes d’un domaine de compétence : vétérinaires, éthologues, juristes, philosophes... Autant de professions et de points de vue qui font la richesse et la particularité de ce groupement.

Le GRAAL est composé de plusieurs pôles qui assurent le fonctionnement opérationnel de l’association :

  • Pôle réhabilitation animale
  • Pôle équidés
  • Pôle VidéOdit
  • Pôle juridique
  • Pôle communication
  • Pôle faune sauvage

Le GRAAL est une association constituée conformément à la loi de 1901, déclarée à la Préfecture de Créteil sous le numéro 0941010673, indépendante de toute autorité politique ou religieuse. Le siège social est situé à Charenton le Pont :

Association GRAAL
5 rue Chanzy
94220 Charenton-le-Pont


Nous contacter

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur nos projets et nos actions, écrivez-nous !

  • Pour toute question concernant les réhabilitations d’animaux de laboratoire : rehabilitation@graal-defenseanimale.org
  • Pour toute question concernant les équidés : equides@graal-defenseanimale.org
  • Pour toute question concernant la vidéosurveillance dans les abattoirs : videodit@graal-defenseanimale.org

Et pour toute autre question : contact@graal-defenseanimale.org

Si vous aussi vous souhaitez vous impliquer dans des programmes éthiques, innovants et uniques en France , rejoignez-nous !



Historique

Depuis bientôt 20 ans déjà, le GRAAL mène des actions en faveur de la cause animale. Petit récapitulatif :

2016 : Partenariat SPA – GRAAL

Le GRAAL et la SPA ont signé une convention de partenariat au printemps 2016, permettant au GRAAL de solliciter près d’une quarantaine de refuges SPA sur l’ensemble du territoire pour l’accueil des animaux réhabilités.

2015 : Projet de réhabilitation « Les chevaux du GRAAL »

En 2015, le GRAAL a replacé les premiers chevaux de laboratoire issus du son premier programme de réhabilitation de chevaux. Ce programme qui permet chaque année de replacer entre 40 et 50 chevaux auprès de particuliers ou de structures équestres de qualité.
En effet, chaque année, des dizaines de chevaux servent la science au travers de protocoles variés : élaboration de vaccins, médicaments, sérums, aliments, études comportementales, etc. Au terme des protocoles de recherche ou de production médicale, les animaux peuvent être réhabilités grâce à l’implication et à l’engagement de trois acteurs :


  • - L’unité de recherche qui propose la réhabilitation (démarche volontaire)
  • - L’association GRAAL, qui anime et coordonne la démarche nationale de réhabilitation
  • - Les adoptants, particuliers ou structures professionnelles, qui offrent une seconde vie à ces chevaux

2014 : Projet VidéOdit

Le GRAAL lance un projet novateur et éthique : l’installation de caméras vidéo dans les abattoirs français (projet vidéosurveillance) dont les avantages seront multiples à la fois pour les animaux (garantie de meilleures conditions d’abattage), pour les consommateurs (traçabilité de la viande consommée avec la création de 2 nouveaux labels) et pour les abattoirs partenaires (outil de formation et d’auto contrôle interne).

Mars 2005 : Projet « From Lab to Home » : réhabilitation des animaux de laboratoires

La revue “30 Millions d’Amis” annonce le nouveau combat du GRAAL, la réhabilitation des animaux issus des laboratoires d’expérimentation animale. La démarche menée par le GRAAL est motivée par la volonté d’offrir aux animaux arrivés en fin de protocole une alternative éthique à l’euthanasie. Depuis cette date, le GRAAL n’a cessé de nouer des contacts avec les unités de recherche et les éleveurs d’animaux destinés aux laboratoires afin d’offrir, légalement et en toute transparence, une retraite civile aux animaux dont la santé et le comportement le permettent.

Le GRAAL est à ce jour, en France, la seule structure à proposer une solution de placement toutes espèces confondues, officielle et totalement encadrée, aux laboratoires et aux éleveurs d’animaux de laboratoire.

En Hiver 2004 : “Peaux de chats, peaux de chiens”.

Le GRAAL et AFIPA dénoncent le commerce de la fourrure en peaux de chats et de chiens en France et dans le monde.

En 2004 : “Rage, on endort les animaux et l’opinion publique”

Le GRAAL attaque l’arrêté “Rage” pris par le Gouvernement devant le Tribunal Administratif.

En Juin 2002 : Rendez-vous ministériel

le GRAAL et le CVA sont reçus par Roselyne BACHELOT afin de sensibiliser les pouvoirs publics au sort réservé à l’animal. “un Monsieur Chasse a été nommé. À quand un Monsieur Animaux” interroge notre vice-président, Christophe BARBERO.

En Juin 2002 : Déprogrammation du projet de féria au stade de France

En juin 2002, un projet de féria au Stade de France est envisagé, avec courses de taureaux, simulacres de mise à mort en présence de toreros et de directeurs d’arènes. Le GRAAL fait pression sur la direction du Stade de France qui déprogramme son projet. Le GRAAL a été la 1ère association à dénoncer ce projet et à en informer la presse. Incitation à la violence et aux actes de cruauté, trouble à l’ordre public, tels sont les motifs retenus par le GRAAL pour combattre le spectacle. Le GRAAL est reçu par le secrétaire général de la Préfecture de la Seine-Saint-Denis et le directeur du stade de France.
Le GRAAL et son avocat écrivent des articles juridiques pour la revue “Côté CHAT”. De nombreux sujets sont évoqués : “Mauvais traitement ou acte de cruauté ?”, “Vers une nouvelle personnalité animale”, “Les animaux en spectacle”, ...

Le 28 avril 2001:

A l’appel du GRAAL et de son parrain Yves BERGER, 10 associations protestent contre les conditions de vie des animaux hébergés par les animaleries du quai de la Mégisserie à Paris. Cette action est relayée par France 3 et le Parisien. Quelques années plus tard, les animaleries devront retirer tous les animaux jusqu’alors exposés sur les trottoirs de la capitale.

Le 25 avril 2001:

En partenariat avec la FLAC (Fédération de Liaison Anti-corrida), le GRAAL médiatise le 50ème anniversaire de la loi du 24 avril 1951 dite “Ramarony-Sourbet” qui introduit dans la législation française la tolérance en faveur des corridas et des combats de coqs. Le GRAAL et la FLAC demandent alors l’abrogation de l’alinéa 3 des articles 521-1, R654-1 et R655-1 du Code pénal. 577 dossiers sont déposés auprès des députés. Le GRAAL et la FLAC sont reçus à l’Assemblée Nationale.

2001 : “Les aventuriers de Koh Lanta”

Le GRAAL met en demeure le diffuseur (TF1), le producteur (Expand) et les participants à l’émission pour 1) Mauvais traitements et actes de cruauté (décapitation d’animaux de ferme), 2) Consommation illégale de mollusques protégés par la Convention de Washington et 3) Dégradation d’espaces naturels causés par le tournage en Thaïlande.

Le 13 mai 2000 :

Défilé unitaire à Paris à l’appel du GRAAL et de la LFCV, 40 associations demandent la “Création d’un Secrétariat d’État à la condition animale en France”. Plusieurs centaines de personnes répondent à notre appel, le mouvement politique “les VERTS” soutient la revendication.
Le GRAAL créé le Comité de Vigilance pour l’Animal (CVA) rassemblement d’une trentaine d’associations partenaires. Toute la presse reprend alors le titre “le GRAAL réclame un ministre des animaux”.

Avril 2000: Comité de Vigilance pour l’Animal (CVA)

Le service Enquêtes du GRAAL libère 18 chiens et chiots détenus sans eau et sans lumière dans un espace de 3,5 m2 à Villejuif. L’affaire est jugée par la 14ème chambre correctionnelle du tribunal de Grande Instance de Créteil.

Le 19 novembre 1997:

Création de l’association GRAAL, « Groupement de Réflexion et d’Action pour l’AnimaL »
1ère manifestation rue des Canettes à Paris contre la parution du livre de Marie SARA “La vie pour de vrai” (apologie de la corrida).