Ils ont adoptés un chien

Ils se sont lancés dans l’aventure, ils ont accueilli un animal réhabilité issu de laboratoire grâce au GRAAL. Chats, chiens, chevaux, NAC...
Découvrez vite leurs témoignages !

Et pour plus de témoignages, de nouvelles et d'infos de nos adoptés, n'oubliez pas de consulter régulièrement notre blog , rubrique "La vie après le labo"

Liste des témoignages :



Atomic, adopté par Carole

Atomic, beagle adopté en janvier 2016 à Nantes lorsqu’il avait 10 ans

(Témoignage édité le 01/02/2016)

"Je me rapproche de vous pour vous donner quelques bonnes nouvelles d'Atomic.
C'est un brave toutou !! Un mois après son arrivée, il progresse de jour en jour. Il a à son crédit quelques « 1ères fois », comme monter les escaliers (15 marches!) (les 3 marches d'accès à la maison étaient déjà intégrées) ou rester seul 2 fois pendant 1h30 sans bêtise ou dégâts, il est resté sagement dans son panier !
La propreté est encore un peu précaire malgré les rituels réguliers mis en place. Il lui arrive encore de s'oublier à la maison. Question digestion, ça a l'air d'aller. Je complète sa gamelle de croquettes par du riz et des carottes et fractionne son alimentation en 2 repas.

Il s'habitue à chacun de nous...et à nos rythmes. Il commence à prendre du plaisir à sortir en balades et commence seulement maintenant à profiter du jardin pour la propreté. Il n'éprouve pas encore de satisfaction à sortir et à profiter vraiment du grand jardin...il faut dire que la météo n'a pas été très propice à cela. Il faut le stimuler un peu car il est très casanier et pourrait rester dormir une longue partie de la journée."

Carole, adoptante d'Atomic

Bentley, adoptée par Nathalie

Bentley, beagle adoptée en mai 2013 à la SPA de Carquefou lorsqu’elle avait 10 ans

(Témoignage édité en juin 2013)

"Le jour où j’ai découvert l’expérimentation animale, il y a une quinzaine d’années, j’ai su que j’adopterais un petit réhabilité des labos…
J’ai découvert l'association GRAAL en 2013 et lorsque j’ai lu la proposition d’adoption pour une petite beagle en fin de protocole, opérée d’une tumeur mammaire, je n’ai pas hésité. Quelques semaines plus tard, je quittais le Doubs pour la région nantaise où mon petit ange, ma Bentley, m’attendait à la S.P.A de Carquefou.
Après deux semaines à la maison, elle commence à s’habituer à faire ses besoins plus d’une fois par jour, elle grogne encore Cheyenne, ma petite chienne fox, mais la hiérarchie commence à se mettre en place et il semble que ce soit Bentley qui prenne le rôle de chef de meute. Elle ne s’occupe que très peu de mes deux chats, Simba et Clochette, ce qui a facilité le fait qu’ils l’acceptent très vite.

Elle savait monter les escaliers lorsqu’elle est arrivée mais, souvent, je devais la porter après le premier palier car elle refusait de franchir les deux autres jusqu’à mon appartement. Aujourd’hui, elle les monte, à son rythme, mais chaque jour elle progresse, et d’ici un mois je pense qu’elle les montera aussi vite que Cheyenne, qu’elle copie beaucoup dans l’apprentissage de sa nouvelle vie. Elle progresse chaque jour un peu plus, et bien qu’elle reste peureuse de certaines situations, ensemble, avec patience et compréhension, on surmonte, petit à petit, ses craintes. Afin d’éviter tout problème avec les voisins, je leur explique d’où elle vient et son passé. Ils semblent ainsi tolérer plus facilement ses quelques aboiements, en mon absence.

Elle a tout de suite été adoptée par toute la famille, et notamment ma petite nièce, Eléa, qui semble, du haut de ses 2 ans et demi, comprendre que ce petit ange a eu un parcours inhabituel. C’est étonnant et attendrissant de les voir toutes les deux, très complices.
Bentley, par son regard et sa douceur, sa demande constante de caresses, me donne l’envie de faire connaître les actions en faveur de la réhabilitation des animaux de laboratoire car elle me prouve que, malgré tout, elle peut être heureuse…."

Nathalie, adoptante de Bentley

Cerise, adoptée par Michèle

Cerise est une beagle adoptée à Nantes en juillet 2016 lorsqu’elle avait 10 ans

(Témoignage édité en septembre 2016)

"Bonjour, Je m'appelle CERISE. L'association GRAAL m’a permis de trouver une famille pour ma retraite. Je suis née en chenil et y suis restée 9 ans. Il était temps que je vive une vraie vie ! Le confort, la nourriture, les copines et le copain...les balades ...tout me convient ! Les chats m'aiment bien sauf une petite vieille minette adoptée qui m'a attaquée (même pas mal). Je passe toujours très loin d'elle maintenant. Je n'ai qu'un seul défaut parait-il : je me roule dans tout ce qui sent mauvais et je "parfume" la maison. Tout le monde m'adore tout de même. Je fais aussi la garde avec les autres chiens de la famille...je cours au portail la première aussitôt que quelqu'un sonne. J’ai beau avoir bientôt 10 ans, je suis même plus rapide qu'une chienne bien plus jeune. Lorsque je cours pour jouer elle ne peut pas me rattraper !
Bref, je profite de ma retraite bien méritée et bien entourée !""

Cerise adoptée par Michèle

Crystal, adoptée par Lydia

Crystal, golden retriever adoptée en juin 2014 à la SPA de Dunkerque lorsqu’elle avait 1 an et demi

(Témoignage édité en juillet 2014)

"Des nouvelles de Crystal, la dernière golden adoptée il y a 4 semaines, elle se porte comme un charme, elle adore faire des bonds dans les champs de blé, elle commence à bien marcher au pied pendant les promenades et crapahute partout lorsqu'on lui donne 5 mètres de laisse. Elle a compris l'his toire du "assis" pour avoir un gâteau, et par-dessus tout elle adore me voler mes chaussettes la coquine.
Elle prend ses marques et s'installe tranquillement dans sa nouvelle vie !"

Lydia, adoptante de Crystal

Gabin, adopté par Barbara

Gabin, beagle adopté en décembre 2015 à Nantes lorsqu'il avait 8 ans et demi

(Témoignage édité en octobre 2016)

"Nous avons adopté Gabin (qui s'appelait Clovis à l'époque) le 22/12/2015 , à Nantes; il était avec Atomic, Cannelle et Capucine , autres beagles du chenil à être proposés à l'adoption via le GRAAL. Son arrivée a été un magnifique cadeau de Noël pour nous tous, il a rejoint Lili, 11 ans, sortie de son labo elle aussi il y a 8 ans, et les chats Nougatine et Nelson.
Gabin avait 8 ans et demi, et même si nous acceptions parfaitement son âge, nous nous questionnions sur sa capacité d'adaptation à un nouveau milieu. Nous avions donc préféré attendre d'avoir 2 semaines de congés et de disponibilité pour lui offrir le meilleur accueil.

En fait tout a été simple. Il était propre en 3 jours et connaissait son nouveau nom en 2 jours. Bien sûr il a fallu apprivoiser les bruits de la maison, la musique, la TV, la machine à laver, le grincement de son panier en osier et la bonne distance à avoir avec Lili et avec les chats (2 petites bagarres sans gravité ni blessures avec Lili, et quelques courses poursuites avec les chats). Bien sûr, il lui a fallu un peu de temps pour se sentir sécurisé, notamment lors de la prise des repas. Bien sûr, il a fallu un peu de temps pour arriver à nous faire confiance et prendre en compte nos messages d'apaisement en ballade (nous savions que Gabin avait facilement tendance à se battre avec les autres chiens, en fait c'était surtout par peur, maintenant il nous écoute et tout se passe bien). Il reste quelques points à travailler, notamment une peur panique de l'orage et un sentiment de peur et d'inconfort quand de nouvelles personnes viennent à la maison.

C'est un grand sensible, qui a besoin de beaucoup de câlins et de tendresse et qui s'entend maintenant parfaitement avec Lili, formant avec elle un couple de beaglous si attachant. D'ailleurs, Lili a aussi beaucoup progressé à son contact, et a même retrouvé la ligne. Parce qu'il faut le savoir, ces adorables beagles sont sacrément gourmands. Cela fait maintenant 10 mois que Gabin a agrandi la famille. Nous sommes très heureux de sa présence et de le voir encore et encore progresser et s'épanouir, nous offrant régulièrement de beaux moments de rire et un partage infini d'affection et de joie de vivre."

Barbara et Fabrice, adoptante de Gabin

Missy, adopté par Laetitia

Missy, beagle adoptée en juillet 2016 à la SPA de Besançon lorsqu’elle avait 2 ans

(Témoignage édité en août 2016)

"Coucou, c'est Missy.
Voilà je viens vous faire un petit coucou et surtout vous donner des nouvelles depuis que j'ai été adoptée par ma nouvelle famille ! Eh bien, par où commencer. Tout d'abord, je tiens à vous dire que tout se passe très bien pour moi au quotidien.Maman et papa peuvent vous dire que je suis vraiment sage. Au niveau de la maison, j'ai mis quelques jours à m'adapter. Mais alors depuis, je me suis approprié le canapé de mes maîtres (évidemment grâce à leur autorisation) et j'aime beaucoup aussi me pavaner et rouler dans le matelas avec eux les week-end lorsqu'ils font la sieste.En réalité, seulement l'après-midi, car le soir mon canapé réservé redevient pour dormir ma propriété.

Comme je vous le disais plus haut, j'apprends très vite et cela est réel parce qu'en moins de 2 jours maman a déjà réussi à m'apprendre "assis" et des tas d'autres choses de la vie quotidienne auxquels certains chiens n'obéissent pas forcément avec autant de facilité que moi. J'ai 2 copains que je vois régulièrement. Un vieux petit Shetland que je soutiens chaque jour car il a parfois de moins en moins d'énergie et avec qui je vis, puis un Akita Inu qui veille sur moi de par sa bienveillance et sa taille imposante.
En ce moment, il fait très chaud. Alors on attend le soir qu'il fasse bien frais pour aller faire les promenades. Sachez je suis ravie de pouvoir marcher, gambader, renifler, chercher parmi les champs et les petits chemins !
On sait tous que je suis une gourmande et maman a décidé de m'acheter une gamelle exprès qui permet de peser la nourriture avant de la manger histoire que je ne sois pas dans l'excès. Je reçois beaucoup d'affection, pleins de caresses et câlins et j'en donne tout autant en retour vu que je suis une petite boule de poils pleine d'amour.

Missy

Pilou, adopté par Béatrice et Jérôme

Pilou, beagle adopté avril 2014 à la SPA d'Oyonnax lorsqu'il avait 3 mois

(Témoignage édité en mai 2014 puis en février 2016)

Mai 2014

"Voilà bientôt 1 mois que Pilou a rejoint notre famille ! Il a bien grandi et a déjà appris à s'asseoir et donner la patte pour réclamer sa friandise quand il demande à sortir pour un pipi !
Pilou a eu quelques problèmes digestifs à son arrivée. Le vétérinaire nous a conseillé de lui donner du riz et viande blanche, je suis ensuite passée au riz/pâté, et ça allait mieux. J'ai également acheté les mêmes croquettes que la SPA au début, puis petit à petit je lui ai donné des nouvelles croquettes. Puis on a alterné pâtée bio avec riz et croquettes sensitives. Il a fallu quelques semaines pour équilibrer tout ça mais maintenant il est en pleine forme ! Il faut aussi dire que ce coquin, mange tout ce qu'il trouve en ballade !

Il a reçu un gros coussin pour le transport qu'il adore (qui fait aussi office de coussin pour la chaise longue de Monsieur !), une gamelle assortie à celles des 4 chats, une belle médaille avec un flocon et un collier en cuir avec des Edelweiss… un vrai montagnard !
Il s'est bien habitué à la laisse flexible, mais quand on le lâche, il est tellement concentré à renifler des pistes qu'il n'obéit pas encore très bien quand on l'appelle.

Au programme de la nouvelle vie de Pilou : balades en montagne, dans l’herbe, dans la neige, et paddle ! Nous sommes partis quelques jours au lac près de chez nous pour faire du kite surf et du paddle. Pilou a fait du paddle avec nous, mais à force de gigoter pour attraper les feuilles mortes à la surface… il a fini à l'eau ! Il s'est aussi mis au camping, puisque nous dormons avec lui dans notre bus VW

Il court toujours après les chats, mais notre minette poilue prend de l'assurance et c'est elle qui le prend en chasse. Comme elle a mis quelques raclées à Pilou, il garde une distance de sécurité les fesses en l'air avec la queue qui remue ! Trop drôle !
Il fait encore quelques bêtises : dodo sur le canapé, destruction de 4 paires de chaussures et n'obéit pas vraiment quand on lui demande de revenir. Par contre il connait : "assis", "donner la patte", "coucher" et est en apprentissage pour faire des roulades ! Si on avait attendu pour lui donner un nom, à la place de Pilou on aurait choisi "Scrat" (le Ratcureuil de l'Age de Glace) : il renifle tout et tout le temps ! D'ailleurs on l'a élu "groin d'or 2014"!

A part ça, il est en pleine forme et grandit vite ! Il perd toutes ses dents de lait ! Il adore faire des pirouettes dans les champs avec des hautes herbes. Il est très joueur… nos chaussures en font les frais !!! Bref, un chouette Toutou notre Pilou !"

2 ans après : février 2016

"Nous sommes des passionnés des animaux, et de chats en particulier (nous en avons 6 + 3 sdf !) mais nous voulions aussi donner une chance à un chien. Mon ami et moi vivons dans une grande maison à la montagne, loin de la route et nous sommes très disponibles pour nos animaux (Jérome est snowkiteur pro et je suis sa photographe); bref, la vie idéale pour un chien.
. Je voulais en sauver un des labos et suivais les annonces du GRAAL depuis quelques temps. J'aurais bien voulu adopter un chien plus âgé, mais n'en ayant jamais eu, j'ai pensé que ce serait plus facile avec un chiot, au niveau de l'éducation. Lorsque notre décision a été prise, début 2014, nous avons attendu que le GRAAL en réhabilite et nous avons immédiatement appelé la SPA d'Oyonnaz qui avait accueilli 4 chiots.

Nous appréhendions un peu le retour en voiture (3h de route) mais tout s'est bien passé. La 1ère nuit il n'a même pas pleuré. Au début il y a eu quelques pipi et crottes dans le salon et quelques chaussures déchiquetées, mais rien de bien grave.
C'est un chien extrêmement gentil... et sportif ! Il nous suit dans la montagne pendant des heures, le vétérinaire est toujours impressionné par sa musculature !

Nous avions tenté de prendre des cours d'éducation canine, mais on nous a tout de suite dit que nous n'avions pas choisi la race la plus facile ! Du coup, vu que nous allons rarement en ville : pas besoin qu'il marche au pied! Il est vrai qu'il a tendance à partir et ne revient pas quand on l'appelle... son gros défaut ! Nous avons donc investi dans un collier électrique, je n'étais pas très pour ce genre d'objet mais nous n'utilisons que la sonnette et c'est miraculeux !!!

En juillet 2015 nous avons adopté un chaton à la SPA, avec Pilou ce sont les meilleurs amis du monde ! Pilou a aussi plein de copines voisines, les jardins n'étant pas clôturés, ils ont toute la place pour se défouler !
En résumé, cette adoption est un vrai bonheur et nous recommandons vos actions à tous ceux qui souhaiteraient un chien comme notre Pilou ! Encore merci pour tout ce que vous faites pour les animaux... et merci pour Pilou, cette adoption est une totale réussite !"

Béatrice et Jérôme, adoptants de Pilou

Shanna, adoptée à 3 ans

Shanna, beagle adoptée en juin 2015 à Maison-Alfort lorsqu’elle avait 3 ans

(Témoignage édité en octobre 2016)

" Le 19 mai 2015, je suis allée chercher mon chien de labo sans nom, peureuse, très peureuse, avec un énorme n° sur la cuisse ! Elle avait 3 ans. C'est grâce au GRAAL qui a fait paraître un article dans l'Aisne nouvelle que j’ai connu le programme de réhabilitation d’animaux issus de laboratoire. J'ai pu contacter Maison Alfort mais cela a été compliqué, j'ai cru que je n'arriverai jamais à les joindre !
Un interrogatoire de deux heures m'attendait mais cela a été agréable, car nous étions dans un climat de discussion. On m'a présenté 3 chiennes adoptables.Finalement j'ai opté pour celle qui n'a pas voulu m'approcher. Oui j'aime ce qui est compliqué.

A la maison il y a Bémol (chien) adopté à la SPA, il a 11 ans, Félix, Elfie et Torak, chats tous adoptés ou trouvés. Voilà déjà plus d’un an que Shanna est chez nous.
Tout a été compliqué, les promenades, la connaissance de la famille, les bruits, les repas, la faire rentrer dans la maison (avant de partir travailler). Aujourd'hui, elle commence à avoir un peu confiance, elle réclame enfin des câlins, elle est aussi jalouse de la petite poule que je soigne en ce moment. La dernière fois elle s'est sauvé lorsque mon mari a sorti la voiture, je l'ai appelé et elle est revenu vers moi et là je me suis dit qu'enfin elle m'appréciait un peu, beaucoup ! Mais le parcours a été très difficile et l'est encore aujourd'hui.

Cette année je l'ai emmené 4 jours à Berck (en juin), elle a fait la connaissance de la mer, le sable et les grandes promenades. Dans mon village, lorsque je la promène elle veut changer de trottoir à la moindre personne rencontrée, en revanche à la mer les grands espaces sont propices à rencontrer d'autres chiens et promeneurs.
Voilà ce n'est pas un grand scoop mais je pense que Shanna (qui a mis du temps à répondre à son prénom) est plus heureuse aujourd'hui qu'hier. C'est une chipie, une voleuse, une crapule, elle se comporte comme un chien enfin et me fait la fête (à moi seule, pas aux enfants, ni à mon mari) lorsque j'arrive !



<

Shutney, adopté par Florence

Shutney est un beagle adopté en décembre 2014 à la SPA de Saverne lorsqu’il avait 3 mois

(Témoignage édité en octobre 2016)

"Shutney est arrivé le 22 décembre 2014, il avait 3 mois. C’était un chiot timide, curieux qui avait tout à découvrir. Avec douceur et patience nous lui avons appris à prendre plaisir à sortir, à faire connaissance avec les autres chiens, les bruits, la forêt, les plaines,… bref à avoir une vie de chien sereine. Malgré ça, des peurs sont présentes, il est très méfiant envers les inconnus, mais quand on l’encourage il se laisse approcher, nous ne forçons jamais le contact !
Shutney a fêté ses 2 ans début septembre. En plus de Shutney, il y a maintenant un an, un compagnon rescapé de maltraitances, est venu agrandir la famille. C’est un croisé beauceron, craintif mais avec qui il s’entend parfaitement. C’est un plaisir de les voir s’épanouir quotidiennement, de voir comme Sam lui apporte soutien, confiance,… les moments de jeu font également plaisir à voir.
Shutney a mis du temps avant de vraiment apprécier les câlins, maintenant c’est lui qui vient en demander et mieux encore, en faire !! Parfait chien de famille, il veille sur nos filles, aime jouer avec elles.
Je vous joins quelques photos afin d’illustrer au mieux son quotidien, j’espère que son histoire encouragera de futurs adoptants, ce n’est pas facile tous les jours mais bien entouré, avec de bons conseils, les craintes s’estompent et ils deviennent de parfaits compagnons."

Florence, adoptant de Shutney

Simone, adoptée par Cécile et Pascal

Simone est un beagle adopté en octobre 2015 au refuge de Carquefou lorsqu’elle avait 3 ans

(Témoignage édité en juillet 2016)

"Voici quelques photos de Simone, mini beagle adopté à la SPA de Carquefou (44) le 19 octobre 2015, à l'aube de ses 3 ans, dont elle a passé la majeure partie enfermée en cage dans un laboratoire à subir des détartrages et des prises de sang mais rien 'de plus' (on se demande toujours pourquoi ils lui ont fait ça d'ailleurs!)

À son arrivée, quand nous l'avons déposée chez nous par terre, elle est restée un bon quart d'heure sans bouger, le regard vide...elle était très craintive, peur de tout, de chaque bruit, de la maison et de l'extérieur, elle ne savait pas jouer, pas monter de marches, n'aboyait pas... Quelques mois plus tard c'est une petite puce en pleine forme, très affectueuse, qui nous donne autant d'amour qu'on lui en donne. Quelle récompense de la voir évoluer et vaincre ses peurs !! Entre se rouler dans l'herbe, aboyer pour nous rappeler que c'est l'heure de la gamelle, ou nous piquer nos chaussettes, ce n'est plus le même chien ! Un gros merci pour vos actions, et pour avoir mis Simone sur notre route !"

Cécile et Pascal, adoptants de Simone

Timide, adopté par Nelly

Timide, beagle adopté en juillet 2016 à la SPA de Rennes lorsqu’il avait 2 ans

(Témoignage édité en octobre 2016)

"J'ai adopté un petit timide de 2 ans, qui est arrivé au refuge de Rennes fin juin 2016. Nous avions déjà une chienne, Gloops, âgée de 6 ans. La présence de ma chienne de 6 ans l'a beaucoup aidé à mieux gérer son nouvel environnement, et mieux appréhender le monde extérieur. Au bout de 15 jours, nous faisons déjà des balades de 2 heures ! Et maintenant, balades une partie en liberté - après être sûre que le rappel fonctionne bien et dans un environnement connu ! Fini la peur des vaches dans le champ, du linge sur le fil du voisin, d'une voiture garée à une place inhabituelle…
Au début quand j'avais de la visite, Timide était inquiet et intimidé. Aujourd’hui, il vient même voir les gens (bon tout doucement quand même). A son arrivée, il ne pouvait pas manger dans une gamelle car le bruit des croquettes cognant sur la gamelle lui fait peur. Après 3 mois il finit presque toute sa gamelle sans que je sois obligée de mettre les croquettes à même le sol.
Bref en résumé, de l'amour, de la patience et du temps sont les clefs de la réussite. Et un grand merci à ma chienne Gloops qui a beaucoup aidé Timide dans sa nouvelle vie !

Nelly, adoptante de Timide